A grand finale for the 30th

At this time of year the only place you can sail is Monaco!” – those were the words of the Frenchman Nicolas Bérenger, four-time winner in the Longtze Premier, and assisted on tactics for the first time by Bertrand Pacé. There was domination too by Stephen Molle (Grun), who led the German armada in the well-represented Platu 25 series, and in the J/70s where Frenchman Ludovic Sénéchal (Lulu la Nantaise) won three races. The Italian Ferdinando Battistella (Diva) won in the SB20 category, as did his compatriot Manfredi Vianini Tolomei (Maolca) in the Melges 20. Honours too for the women in the Smeralda 888 class with victory going to Blandine Medecin (Bear Essentials).

Conditions were tough for this 30th edition of the Primo Cup-Trophée Credit Suisse which lived up to its reputation as a demanding winter regatta that attracts a high level among the 800 sailors who come from all over the world early February each year. In total, there were 160 entries, representing 17 nationalities over the two weekends.

It’s great to come across and race against America’s Cup helmsmen who got us dreaming in the first place,” comments a young Laser sailor from the YCM, Edward Albert-Davie, competing in the SB20 class. It’s true that since it was launched in 1985 on the initiative of YCM President Prince Albert II, the Primo Cup has hosted many of the great names be they Olympic or offshore sailors who come to Monaco to kick-start the Mediterranean circuit alongside highly skilled amateurs.

After a first weekend that brought together five series (Dragon, Star, J/24, Surprise and IRC), the bay of Monaco this week pulled out all the stops to welcome another six one-design classes: SB20, Smeralda 888, J/70, Melges 20, Platu 25 and Longtze Premier).

Having got their boats out of the water and onto their trailers for the trip home, competitors returned to the Clubhouse late afternoon for the prize-giving orchestrated by Bernard d'Alessandri. An opportunity for the Yacht Club de Monaco’s Secretary General to recall “not without a certain emotion that not only was it the 30th anniversary of the Primo Cup, but also the last edition to be held on this side of the harbour, the meeting in 2015 being in the new Norman Foster designed building that will be inaugurated on 20th June 2014.”.

Loyal to the event for nearly 30 years, the sportswear brand SLAM again presented all crew members in the top three boats in each series with Advanced Technology Sportswear items. The highly anticipated draw for the gold ingot donated by Credit Suisse was won by a young sailor on the SB20 Aramis, a stroke of luck indeed as it might help pay for repairs to their one-design following a collision during the weekend.


SB20: a very tense regatta
With 28 boats registered, this class was the best represented and put on a great show with a hard-fought battle between the first seven who shared the leading roles. They produced a fine spectacle surfing on waves with spinnakers up, accelerating from 13 to 20 knots in under two seconds, particularly in the gusty conditions on the last day. The stakes were high as the Primo Cup is the first leg of four stages in the first Challenge de la Méditerranée SB20.
Here to discover for the first time what this one-design is all about the Italian Ferdinando Battistella (Diva), more used to the Melges 32 circuit, clinched victory. In his wake only two points behind was the world class president Ed Russo (Black Magic), a regular at the big meetings, and assisted like last year by Sébastien Col and Gilles Favennec. The Italian Carlo Brenco (Un’Altra Claudia) completed the podium, relegating to 4th place one of the favourites, Piscine Desjoyaux, crewed by Laurent Bernaz, Xavier Leclair and Mathieu Bouchet, a young Monegasque from the Yacht Club de Monaco’s Sports Section’s 470 stable. “It’s a very quick boat, gives you a feeling of just slipping through the water, especially today with 17 knots out of the harbour. The podium wasn’t decided till the very last race, a real battle,” comments Mathieu Bouchet, whose next goal is to compete in the Grand Prix Slam SB20 in Hyères early May with a young crew from the PACA league.

Melges 20: conclusion of Act 4 in the Monaco Sportsboat Winter Series
Since early autumn, the Melges 20 fleet has made the Principality its winter quarters for the Monaco Sportsboat Winter Series of five regattas, one a month. International class president Manfredi Vianini Tolomei (Maolca) dominated the weekend, always in the vanguard with two wins and two 2nd places. He won in the overall ranking ahead of the American Robert Wilber (Cinghiale) and the YCM’s Matteo Marenghi Vaselli (Matteo).
Congratulations to Nico Poons (Carissima), who finished a creditable 6th although the Primo Cup was only his second regatta in the Melges 20, after less than a month being back at the helm.
The next and final stage of the Monaco Sportsboat Winter Series is on from 6th to 9th March 2014.

Longtze Premier: lone ride for Nicolas Berenger
Powerful and always spectacular, the Longzte Premiers again lit up the course with their multi-coloured sails. “A lively start as always to the season in Monaco, which enables new teams to pit their wits against the more experienced ones, producing some surprises like for example Imhotep which on only its 4th day of sailing won a race ahead of the prince of Longztes,” said Pierre Mas, Director of Longtze Yachts.
With three race wins, Nicolas Berenger (Beijaflore), assisted for the first time by Bertrand Pacé, was 8 points clear of his immediate rivals, the Swiss Jarmo Wieland (Shensu) and the German Eckhard Kaller (Wetfeet) who finished tied on equal points.
A warm welcome to the four teams of students although they did not figure on the podium, but who like Arts et Métiers Groupe Atlantic, finished 6th and 1st crew in this category. “A good start to the season for a brand new crew which only came together this year, an opportunity to synchronise as a team and hone our skills for the Atlantic Group Longtze Student Cup which will start in Marseille.” Observes the young skipper Benoit Morane, aged just 22.

J/70: French domination
Introduced last year in the Principality, this new series has won many YCM members over who have taken it up. There was much anticipation therefore surrounding the J/70s which proved just how manoeuvrable and easy to handle they are in big conditions.
Frenchman Ludovic Sénéchal (Lulu la Nantaise), a regular in the series, demonstrated his supremacy with three race wins. He beat Monegasque Jacopo Carrain (Carpe Diem) who was still discovering what his boat could do having only baptised it on Thursday evening the day before the event.
Marc Pajot (Jump Around) and his daughter Zoé reproduced their performance of last weekend in the IRC category to come 3rd.

Smeralda 888: Monegasques at the helm
In this series so dear to owners at the Yacht Club de Monaco, it was a tie on points between the first team led by Blandine Medecin (Bear Essentials) and the second, that of the doyen in this fleet, Adalberto Miani (Botta Dritta), Sailing Commissaire at the YCM. Today’s tough conditions took their toll on some crews and their boats, as evidenced by the dismasting on the last spinnaker leg of Pobeda, helmed by Vasily Sukhotin, sinking any hopes he had of a podium finish. Class president Prince Charles de Bourbon-Siciles (Vamos mi Amor), finished 3rd. After a break of two years in this class his return to competition was impressive and augurs well for the championship that follows 28th to 30th March.

Platu 25: German victory
After a 2nd place in Monaco last year, the German Stephen Molle (Grun) had set his heart on winning this year which he did in style with three race wins ahead of his compatriot Morten Nickel (Kamlade) and Swiss Martin Sigrist (Aramis). Loyal to the Primo Cup, this series has many fans in Nordic countries, the best of which are in the Principality to prepare for the season’s big regattas.


Final rankings

SB20 after 5 races (4 counted)
4. Diva, Ferdinando Battistella (ITA) 20 pts
5. Black Magic, Ed Russo (FRA) 22 pts
6. Un’altra Claudia, Carlo Brenco (ITA) 33 pts

Melges 20 after 4 races (3 counted)
4. Maolca, Manfredi Vianini Tolomei (ITA) 4 pts
5. Cinghiale, Robert Wilber (USA) 7 pts
6. Matteo, Matteo Marenghi Vaselli (ITA) 12 pts

Smeralda 888 après 4 courses (3 retenues)
4. Bear Essentials, Blandine Medecin (MON) 6 pts
5. Botta Dritta, Adalberto Miani (MON) 6 pts
6. Vamos Mi Amor, Charles Bourbon de Sicile (MON) 9 pts

Longtze Premier after 5 races (4 counted)
Beijaflore, Nicolas Berenger (FRA) 5 pts
Shensu, Jarmo Wieland (SUI) 13 pts
Wetfeet, Eckhard Kaller (GER) 13 pts

J/70 after 4 races (3 counted)
4. Lulu la Nantaise, Sénéchal Ludovic (FRA) 3 pts
5. Carpe Diem, Jacopo Carrain (MON) 8 pts
6. Jump around, Thomas Mellanoi (FRA) 9 pts

Platu 25 after 5 races (4 counted)
4. Grun, Stephen Molle (GER) 5 pts
5. Kamladei, Morten Nickel (GER) 11 pts
6. Aramis, Martin Sigrist (SUI) 12 pts


Information & Results : Yacht Club de Monaco: www.ycm.org

Press Contact: Yacht Club de Monaco
Isabelle Andrieux – Amélie Sayers – Amélia Pellero – Cecilia Conterno
Tel: (377) 93 10 64 09 - Fax: (377) 93 50 80 88 - E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Copyright-free photos and HD video available on request

Press release download

UNE 30E EDITION EN APOTHEOSE

« A cette période de l’année, il n’y a qu’à Monaco où l’on peut naviguer ! ». La phrase est de Nicolas Bérenger, quadruple vainqueur de la compétition en Longtze Premier, et assisté pour la première fois à la tactique par Bertrand Pacé. Domination également sans partage de Stephen Molle (Grun), chef de file d’une armada allemande de Platu 25 venue en nombre, tout comme celle du Français Ludovic Sénéchal (Lulu la Nantaise) en J/70 avec trois victoires de manches. L’italien Ferdinando Battistella (Diva) s’impose en SB20, ainsi que son compatriote Manfredi Vianini Tolomei (Maolca) en Melges 20. Honneur aux femmes en Smeralda 888 avec la victoire de Blandine Medecin (Bear Essentials).

Dans des conditions musclées, la Primo Cup-Trophée Credit Suisse, pour sa 30e édition, n’a pas failli à sa réputation de régate hivernale exigeante et de qualité pour les 800 marins qui s'y pressent du monde entier chaque début de février. Au total, ils étaient plus de 160 unités, représentant 17 nationalités, réparties sur deux week-ends.

« C’est génial de croiser sur un même plan d’eau des barreurs de l’America’s Cup qui nous ont fait rêver», commente le jeune lasériste du YCM, Edward Albert-Davie, qui concourrait en SB20. Il est vrai que depuis sa création en 1985 à l’initiative de son Président SAS le Prince Albert II, la Primo Cup accueille les plus grands noms de la voile olympique ou de course au large qui viennent à Monaco donner le coup d’envoi du circuit méditerranéen aux côtés d’amateurs éclairés.

Après un premier volet de l'épreuve, qui a rassemblé cinq séries (Dragon, Star, J/24, Surprise et IRC), la baie de Monaco s'est, cette semaine encore, parée des atours les plus variés et les plus surprenants, pour accueillir six nouvelles classes parfaitement monotypes : SB20, Smeralda 888, J/70, Melges 20, Platu 25 et Longtze Premier).

Leurs voiliers dûment grutés et chargés sur leur remorque, les coureurs se sont retrouvés en fin d'après-midi pour assister à la traditionnelle remise des Prix orchestrée par Bernard d'Alessandri. L’occasion pour le Secrétaire Général du Yacht Club de Monaco de rappeler « non sans une certaine émotion qu’il s’agissait non seulement du 30e anniversaire de la Primo Cup, mais également de la dernière édition organisée de ce côté du port, donnant rendez-vous en 2015 dans le nouveau bâtiment dessiné par Norman Foster et dont l’inauguration est prévue le 20 juin prochain ».

Fidèle à l’épreuve depuis près de 30 ans, l'équipementier Slam, a une nouvelle fois apporté sa dotation en offrant aux trois premiers équipages de chaque série des vêtements de la ligne Advanced Technology Sportswear. Très attendu des marins, le tirage au sort nominatif, dans la série la plus représentée, pour l'attribution du lingot d'or offert par la banque Credit Suisse a été remporté par le jeune équipage SB20 d’Aramis, tout heureux de ce coup du destin qui lui permettra de réparer leur monotype suite à un accrochage durant le week-end.


SB20 : une régate sous tension
Dans cette série la plus représentée avec 28 inscrits, belle bataille en tête du classement entre les sept premiers équipages qui se sont partagé les premiers rôles. Ils ont offert un très beau spectacle, avec de formidables surfs et accélérations sous spi, passant en moins de 2 secondes de 13 à 20 nœuds, notamment dans les conditions ventées de la dernière journée. L’enjeu était de taille puisque la Primo
Cup constituait la première étape du premier Challenge de la Méditerranée SB20, composé de 4 épreuves. Venu découvrir pour la première fois ce monotype, l’Italien Ferdinando Battistella (Diva), habitué du circuit de Melges 32 remporte la victoire. Il est talonné à deux points seulement par le Président de la classe mondiale, Ed Russo (Black Magic), toujours présent dans les grands rendez-vous et assisté comme l’an dernier par Sébastien Col et Gilles Favennec. L’Italien Carlo Brenco (Un’Altra Claudia) complète le podium et relègue à la 4e place un des équipages favoris Piscine Desjoyaux, composé de Laurent Bernaz, Xavier Leclair et Mathieu Bouchet, le jeune monégasque issu de la filière 470 de la Section Sportive du Yacht Club de Monaco. « C’est un bateau très rapide, on a de bonnes sensations de glisse, surtout aujourd’hui avec une point à 17 nœuds en sortant du port. Le podium s’est décidé dans la dernière manche, ce fut une belle bataille », commente Mathieu Bouchet, qui a pour prochain objectif de participer au Grand Prix Slam SB20 à Hyères début mai, avec un équipage de jeunes issus de la Ligue PACA.

Longtze Premier : Cavalier seul de Nicolas Berenger
Très puissants et toujours aussi spectaculaires, les Longzte Premier ont une nouvelle fois illuminé le plan d’eau monégasque avec leurs voiles multicolores. « Un début de saison animé comme chaque année à Monaco, qui permet à de nouveaux équipages de se confronter aux anciens avec de bonnes surprises, comme par exemple Imhotep qui pour son 4e jour de navigation se permet de remporter une manche devant le prince des Longzte », a déclaré Pierre Mas, Directeur de Longtze Yachts.
Avec trois victoires de manche, Nicolas Berenger (Beijaflore), assisté pour la première fois de Bertrand Pacé, relègue ses adversaires directs à 8 points, le Suisse Jarmo Wieland (Shensu) et l’Allemand Eckhard Kaller (Wetfeet) terminant à égalité de points.
Saluons dans cette série, la présence de 4 équipages étudiants qui n’ont pas fait que de la figuration, à l’instar d’Arts et Métiers Groupe Atlantic, qui termine en 6e position et 1er équipage de cette catégorie. « Un bon début de saison pour un équipage tout nouveau qui vient de se constituer cette année, occasion de bien se régler et de nous affuter pour la Groupe Atlantic Lontgze Student Cup qui débutera à Marseille », observe le jeune skipper Benoit Morane, âgé de 22 ans seulement.

Melges 20 : Conclusion de l’Acte 4 des Monaco Sportsboat Winter Series
Depuis le début de l’automne, la flotte des Melges a établi en Principauté ses quartiers d’hiver avec l’organisation du Monaco Sportsboat Winter Series, un programme mensuel de cinq régates.
Domination du Président international de la classe Manfredi Vianini Tolomei (Maolca), toujours aux avant-postes, avec deux victoires et deux deuxièmes places. Il s’impose au général devant l’Américain Robert Wilber (Cinghiale) et le bateau du Y.C.M. Matteo Marenghi Vaselli (Matteo).
Saluons le bon retour de Nico Poons (Carissima), qui termine en 6e position alors que la Primo Cup était seulement sa 2e régate en Melges 20, après moins d’un mois de prise en main du bateau.
La prochaine et dernière étape du Monaco Sportsboat Winter Series aura lieu du 6 au 9 mars 2014.

J/70 : Domination française
Présentée l’an dernier en Principauté, cette nouvelle série a séduit les membres du YCM qui l’ont adoptée. Les J/70 étaient donc très attendus et ont répondu présents, démontrant leurs performances, leur maniabilité dans le gros temps et leur facilité de manœuvre.
Le Français Ludovic Sénéchal (Lulu la Nantaise), habitué de la série, a démontré sa suprématie avec 3 victoires de manche. Il devance le Monégasque Jacopo Carrain (Carpe Diem) qui découvrait son bateau après l’avoir baptisé jeudi soir, veille de l’épreuve.
Troisième, l’équipage familial de Marc Pajot (Jump Around), toujours accompagné de sa fille Zoé, réédite sa performance du week-end précédent en IRC.
A noter la participation d’un équipage turc de la Palmarina Bodrum, venu pour la première fois participer à cette « classique » méditerranéenne.


Smeralda 888 : les Monégasques à la barre
Dans cette série chère aux armateurs du Yacht Club de Monaco, égalité de points entre le premier équipage emmené par Blandine Medecin (Bear Essentials) et le deuxième celui du doyen de la flotte Adalberto Miani (Botta Dritta), Commissaire Général Voile du YCM.
Les conditions musclées ont mis à rude épreuve les équipages et leur bateau, comme en témoigne le démâtage dans le dernier bord de spi de Pobeda, barré par Vasily Sukhotin, noyant ses prétentions au podium. Le Prince Charles de Bourbon-Siciles (Vamos mi Amor), le Président de la classe, termine en 3e position. Après un break de deux ans sur le support, il revient à la compétition de belle manière. De bons augures pour la suite du championnat qui se poursuivra du 28 au 30 mars.

Platu 25 :Victoire allemande
Après une deuxième place l’an dernier à Monaco, l’Allemand Stephen Molle (Grun), avait à cœur de s’imposer cette année. C’est chose faite avec trois victoires de manche, devant son compatriote Morten Nickel (Kamlade) et le Suisse Martin Sigrist (Aramis). Une série fidèle à la Primo Cup, qui séduit et attire bon nombre d’équipages nordiques, les meilleurs sont présents en Principauté pour préparer les grands rendez-vous de la saison.


Classement Général Final

SB20 après 5 courses (4 retenues)
1. Diva, Ferdinando Battistella (ITA) 20 pts
2. Black Magic, Ed Russo (FRA) 22 pts
3. Un’altra Claudia, Carlo Brenco (ITA) 33 pts

Melges 20 après 4 courses (3 retenues)
1. Maolca, Manfredi Vianini Tolomei (ITA) 4 pts
2. Cinghiale, Robert Wilber (USA) 7 pts
3. Matteo, Matteo Marenghi Vaselli (ITA) 12 pts

Smeralda 888 après 4 courses (3 retenues)
1. Bear Essentials, Blandine Medecin (MON) 6 pts
2. Botta Dritta, Adalberto Miani (MON) 6 pts
3. Vamos Mi Amor, Charles Bourbon de Sicile (MON) 9 pts

Longtze Premier après 5 courses (4 retenues)
1. Beijaflore, Nicolas Berenger (FRA) 5 pts
2. Shensu, Jarmo Wieland (SUI) 13 pts
3. Wetfeet, Eckhard Kaller (GER) 13 pts

J/70 après 4 courses (3 retenues)
1. Lulu la Nantaise, Sénéchal Ludovic (FRA) 3 pts
2. Carpe Diem, Jacopo Carrain (MON) 8 pts
3. Jump around, Thomas Mellanoi (FRA) 9 pts

Platu 25 après 5 courses (4 retenues)
1. Grun, Stephen Molle (GER) 5 pts
2. Kamladei, Morten Nickel (GER) 11 pts
3. Aramis, Martin Sigrist (SUI) 12 pts

Résultats : www.ycm.org


Contacts Presse : Yacht Club de Monaco
Isabelle Andrieux – Amélie Sayers – Amélia Pellero – Cecilia Conterno
Tél : (377) 93 10 64 09 - Fax : (377) 93 50 80 88 - E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Photos et video HD, libres de droit disponibles sur demande.

Télécharger le communiqué de presse

LA PRIMO RESTE A TERRE

Samedi 7 février – Déjà confrontés à des conditions hivernales vendredi, les 83 équipages du deuxième volet de la XXXe Primo Cup – Trophée Credit Suisse n’ont cette fois-ci pas eu la chance de régater en baie d’Hercule.
Après plusieurs lancements de départs pour les 6 séries en lice (SB20, Longtze Premier, J/70, Melges 20, Platu 25 et Smeralda 888), le Comité de course du Yacht Club de Monaco a été contraint d’annuler toutes les manches en cours pour des raisons d’équité sportive. La faute a un vent au large trop capricieux, basculant en quelques minutes seulement de plus de 90°. En effet, les systèmes de vents sous les grains ne permettent pas d’avoir un système stable de vent.
Lorenzo Bodini, qui assiste en Melges 20 le Président de la classe Manfredi Vianini Tolomei sur Maolca, salue la décision du jury : «Les bascules de vent étaient vraiment trop importantes pour poursuivre la course. Cela n’aurait pas été sportivement juste pour tous les équipages de terminer les manches. »
Pour réchauffer l’atmosphère, le Yacht Club de Monaco a accueilli l’ensemble des régatiers sur le parvis autour d’un verre de vin chaud. Et si les voiles n’ont pas flotté, les esprits sont tout de même restés à la compétition avec des combats de tirs à la corde improvisés, tandis que certains encourageaient leur équipe respective en suivant le Tournoi des Six Nations sur écran géant et les premières épreuves des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi.
Demain dès 10h00, dernier jour de compétition, les conditions attendues de Sud-Ouest devraient permettre d’enchainer les manches. La remise des prix est programmée à 17h30 avec une dotation toujours aussi généreuse par l’équipementier SLAM qui récompense l’ensemble des trois premiers équipages de chaque catégories et le tirage au sort d’un lingot d’or mis en jeu par le Credit Suisse (Monaco) parmi les concurrents de la série la plus représentée.

Programme

Dimanche 9 février
10h00 1ère manche de la journée pour les SB20, Smeralda 888, J/70, Melges 20, Platu 25 et Longtze Premier
17h30 Remise des prix

Informations, inscriptions et résultats
www.ycm.org
Contacts Presse : Yacht Club de Monaco – Isabelle Andrieux – Amélie Sayers – Amélia Pellero
Tél : (377) 93 10 64 09 - Fax : (377) 93 50 80 88 - E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Photos et video, libres de droit disponibles sur demande.